Si deux personnes s’unissent devant le maire ainsi que les autres hommes en général, c’est pour le reste de leur vie. Cependant, au cours de leur mariage, certaines circonstances peuvent les empêcher de continuer ainsi. Dans ces cas, le divorce peut être la seule option. Quelles sont les étapes à suivre dans un divorce ? Combien cette procédure coûtera-t-elle ? Explications !

Quelles sont les principales étapes d’un divorce ?

De la manière dont votre avocat en divorce de Rouen vous l’expliquera, les étapes du divorce dépendront du type de divorce que vous ferez.

Pour le divorce à l’amiable ou par consentement mutuel

Dans ce type de divorce, les questions du juge des affaires familiales n’interviennent pas. En effet, il s’agit d’un accord entre les deux conjoints. Par conséquent, chacun va passer un coup de fil à son avocat. Après cela, les deux avocats vont collaborer sur le projet de loi de divorce.

Une fois ce travail terminé et les dispositions jugées acceptables par les deux conjoints, les anciens époux signeront le document. L’acte de divorce est ensuite envoyé au notaire, qui l’authentifie. Il faut savoir que, tout comme le notaire, les époux séparés auront 15 jours pour exécuter l’acte de divorce.

Pour un divorce conflictuel ou litigieux

Si vous êtes dans le cadre d’un divorce conflictuel, les démarches pour ce type de divorce sont légèrement différentes.

Le dépôt de la demande de divorce

Dans ce cas, l’époux qui veut divorcer dépose une requête auprès du Tribunal de Grande Instance qui est chargé de la procédure de divorce. Bien que la requête ne donne pas les détails de la procédure de divorce, elle en donne un aperçu.

Des audiences de conciliation sont organisées. Audience

Une fois la requête déposée, l’audience de conciliation aura lieu. La convocation se fera devant le juge du tribunal de la famille. Cette audience servira à discuter de l’affaire avec les époux afin qu’ils parviennent à un compromis. Si les conjoints ne parviennent pas à changer d’avis, le juge du tribunal des affaires familiales rend une ordonnance de non-conciliation.

Lire plus :   Choisir son beurre de karité pour grossesse

L’assignation en divorce

Après la délivrance de l’ordonnance de non-conciliation, le conjoint qui demande le divorce peut maintenant déposer officiellement sa requête. À ce stade, la possibilité d’un retour en arrière est rarement une bonne chose, c’est pourquoi il faut bien réfléchir avant de franchir cette étape.

La deuxième audience a lieu devant le juge du tribunal des affaires familiales

Suite à l’étape précédente, la deuxième audience a lieu devant le juge du tribunal des affaires familiales. Lors de cette audience, le juge déterminera une date à laquelle il annoncera publiquement sa décision.

Quel est le prix du divorce ?

Le coût du divorce est déterminé par divers paramètres. Il s’agit notamment de la nature du divorce, de la réputation de votre avocat, des conditions du contrat entre vous et votre avocat et bien d’autres encore. Par conséquent, si le coût typique du divorce se situe entre 1000 et 2000 euros, n’oubliez pas que ce prix peut varier, voire augmenter.

C’est pour minimiser le coût du divorce que les avocats des deux parties ainsi que le juge aux affaires familiales plaident pour un divorce pacifique. En outre, vous devez savoir que le prix du divorce est différent dans les situations où la séparation est faite en temps de.

Voilà, c’est fait ! Vous êtes maintenant au courant de la procédure de divorce et de ce qu’elle vous coûtera. Si vous envisagez de divorcer, vous savez ce qu’il faut faire.