À partir de janvier 2021, les tarifs du gaz passent à +50,8 %, tandis que ceux de l’électricité augmentent de +2,1 %. Le coût de l’énergie pour les Français n’a jamais autant pesé sur leur budget. Pour ajouter à la hausse du coût de l’énergie, il y a une différence importante entre les Français.

Ces inégalités, qui se trouvent devant la facture de l’énergie dépendent de divers facteurs qui incluent le type d’énergie utilisé ainsi que la zone de résidence. Pour contrer la hausse des coûts de l’énergie, le gouvernement a créé le « bouclier tarifaire » avec un chèque énergie supplémentaire de 100 euros et la fin de la régulation des prix du gaz.

Quelle est la facture énergétique française type ? Quels sont les facteurs qui contribuent aux disparités des prix de l’énergie ? Pourquoi certaines régions ont-elles une facture énergétique moins élevée ?

Des coûts énergétiques égaux selon les Français

En plus de la hausse des tarifs du gaz et de l’électricité En plus de la hausse des tarifs du gaz et de l’électricité, en plus de la hausse des tarifs du gaz et de l’électricité, les Français sont dans une position différente dans le domaine des coûts de l’énergie. Selon le baromètre de l’énergie réalisé par LeLynx.fr, le coût annuel moyen de l’énergie pour les Français est de 1 320 $. Il est évident que ce prix varie en fonction du type d’énergie utilisé, à savoir le gaz uniquement, ou l’électricité et l’électricité. Pour la seule consommation d’électricité, le budget des Français pour l’électricité proposée au tarif EDF s’élève jusqu’à 1 473 EUR. Mais il n’y a pas que la source d’énergie qui fait varier la facture.

Lire plus :   Pilotage.info, le support dédié au pilotage d’entreprise

La structure de la famille, c’est-à-dire le nombre de personnes vivant dans la maison, fait partie intégrante de la facture d’électricité. Plus il y a de personnes dans la famille, plus la facture d’énergie est élevée. Par exemple, une personne seule se verra facturer 870 EUR en moyenne, tandis qu’une famille de quatre personnes verra sa facture grimper jusqu’à 726 EUR. Le type de maison dans lequel vous vivez est un facteur supplémentaire qui a un impact sur le coût de l’énergie. En réalité, pour les appartements, la facture moyenne annuelle est de 927 EUR, mais pour une maison, le coût passe à 1 557 EUR.

Les Français ne sont pas égaux face au coût de l’énergie en raison de la source d’énergie utilisée et de la structure de leurs ménages ainsi que du type de maison dans laquelle ils vivent. Mais en plus de cela, une autre cause d’inégalité doit être identifiée en fonction de la région de résidence.

La facture énergétique est moins élevée pour le Nord-Est de la France

Hauts de France, Grand Est et Ile-de-France Voici les trois régions où les Français ont la facture énergétique la plus basse. Parmi elles, les Franciliens sont les derniers de cette liste avec une facture annuelle d’énergie de 983 euros pour les tarifs réglementés. De l’autre côté, la Nouvelle-Aquitaine est en tête de liste avec un budget énergie de 1347 euros qui est suivi par les Pays de la Loire qui ont un budget annuel de 1334 euros et l’Occitanie avec un budget de 1328 euros.

Lire plus :   Qu’est-ce qu’un réveil intelligent ?

Ces variations du budget énergétique moyen des Français peuvent avoir des explications diverses, comme le nombre plus élevé de logements que l’on pourrait qualifier de « thermos ». Selon une estimation utilisant diverses sources statistiques (les DPE 2017 et 2018 de l’Ademe, complétés par le modèle Enerter année 2015) sur les 29 millions de résidences principales au 1er janvier 2018 seuls 6,6 % seraient considérés comme très performants énergétiquement (étiquettes A et B du DPE) contre près de 17 % extrêmement énergivores (étiquettes G et F du DPE).

Une autre explication de ces variations concernant les factures d’énergie est le fait qu’il y a une plus grande consommation due à la forte concentration de climatiseurs et de moteurs de piscines dans les régions du sud ou qui sont situées près de l’Atlantique.