Il existe sur le marché une multitude de compagnies d’assurance proposant des contrats de prévoyance funéraire. Cependant, la confusion causée par la similitude entre le décès et l’assurance obsèques ne permet pas de comprendre le sens de ce type d’assurance. Cet article présente les différents aspects du contrat obsèques. Il met l’accent sur sa définition, ses avantages et son mode de fonctionnement. Il présente également les démarches nécessaires pour accéder à ces avantages. Concentrez-vous sur le sujet !

Qu’est-ce qu’un contrat de prévoyance obsèques ?

Le contrat obsèques est un type de contrat issu des contrats d’assurance vie. Il garantit le versement d’une somme d’argent en cas de décès de la personne assurée. Celle-ci est versée sous forme de capital aux bénéficiaires légitimes du souscripteur décédé. Ces derniers sont ceux désignés par l’assuré au cours de sa vie. Il peut s’agir de personnes physiques (amis ou parents ou enfants) ou de personnes morales (entreprises instituts, associations, sociétés).

En outre, le contrat peut également prévoir d’autres prestations, outre le capital pour les funérailles. C’est le cas, par exemple, des prestations contractées auprès des entreprises de pompes funèbres. Ce dispositif est financé par les cotisations de l’épargnant. De plus, ces prestations supplémentaires pourraient nécessiter une augmentation du montant du capital initialement investi.

Quel est l’objectif d’un contrat provisoire ?

Le contrat d’assurance obsèques est un contrat d’assurance qui garantit le versement d’une indemnité aux bénéficiaires du souscripteur en cas de décès de celui-ci. Il existe deux types de contrats d’assurance obsèques. Le premier est destiné à payer les obsèques, tandis que le second permet de financer mais aussi d’organiser les obsèques et d’organiser le.

Le financement des frais d’obsèques

Le contrat de prévoyance obsèques permet au souscripteur de déterminer le coût de ses obsèques tout au long de sa vie. En cas de décès, le remboursement du capital peut se faire de deux manières distinctes. En effet, les plus-values sont versées sur présentation des factures des frais engagés lors des prestations funéraires par le bénéficiaire du contrat. Ce type de versement est appelé versement en lieu et place du paiement. Une autre possibilité est que le montant soit remis directement aux bénéficiaires en une seule fois pour payer les frais d’obsèques. On parle alors de versement à titre gratuit.

Lire plus :   Don de voiture : comment ça se passe ?

Il est important de noter que ces fonds doivent être utilisés pour payer les frais funéraires de l’épargnant, conformément au contrat. Si la valeur du capital dépasse le coût total des frais d’obsèques, l’excédent est alors versé au bénéficiaire. Toutefois, si l’assuré désigne les entreprises de pompes funèbres comme bénéficiaire, le reliquat sera versé au bénéficiaire du second rang du souscripteur ou à ses ayants droit.

Le financement et la planification des obsèques

Les contrats obsèques peuvent être destinés à aider au financement et à l’organisation des funérailles de la personne décédée. Ce type de contrat obsèques peut également être appelé contrat de prévoyance ou contrat en prestations. D’après son intitulé, ce contrat correspond à des prestations supplémentaires liées aux obsèques, en plus du coût du capital. Les frais supplémentaires sont généralement convenus avant le moment de la signature par les deux parties. Ils doivent être réalisés par une entreprise de pompes funèbres.

C’est l’action conjointe de l’entreprise de pompes funèbres qui constitue la base du contrat en capital, ou en prestations. Contrairement au contrat de financement des obsèques, il n’y a pas de capital versé aux bénéficiaires. Il ne s’agit pas d’une prestation au sens strict du terme. C’est la raison pour laquelle on dit couramment que le contrat en capital est un contrat de « service », et non un contrat d’indemnisation.

Quelles sont les conditions d’âge pour souscrire un contrat d’assurance obsèques ?

Les assureurs autorisent généralement les personnes à s’assurer jusqu’à l’âge de 80 ans. C’est pour cette raison que les conditions de financement sont conditionnées par l’âge du souscripteur. En réalité, il existe trois types de financement.

  • Le financement unique, également appelé prime unique. Ce type de financement consiste à effectuer un versement d’un certain montant pour couvrir les cotisations en une seule fois.
  • La prime viagère : Il s’agit d’une forme de financement qui est versée pendant toute la vie de la personne assurée. Elle est payable en versements trimestriels, annuels ou mensuels.
  • Prime temporaire : Semblable à la prime viagère, la prime temporaire est versée sous forme de cotisations mensuelles, trimestrielles ou annuelles. La seule différence réside dans la nature des fonds.
Lire plus :   Entreprise : Grandir avec Google My Business

Il est essentiel de se rappeler que le montant du capital peut être affecté par l’âge de la personne assurée. Il est donc préférable de prendre une décision le plus tôt possible.

Quels sont les avantages d’un contrat obsèques en prévisionnel ?

Pour bénéficier d’un contrat d’assurance pour les obsèques, vous devez contacter un organisme qui exerce dans ce domaine. Il existe sur Internet une multitude de compagnies d’assurance que vous pouvez acheter. Vous pouvez également passer un appel téléphonique à un professionnel. Vous pouvez également recevoir un devis gratuit. Veillez à faire une comparaison des prix en ligne pour déterminer le prix le plus abordable pour vous.