Avec l’utilisation croissante du télétravail, une majorité de personnes travaillent à domicile ou ont un bureau à domicile. De même, les gens passent de plus en plus de temps devant un ordinateur, c’est pourquoi il est essentiel de disposer d’un bon système d’éclairage pour garantir le meilleur espace de travail et éviter la fatigue oculaire lorsque l’on fixe trop longtemps un écran d’ordinateur.

Les lampes de bureau sont essentielles pour tout environnement de travail ou d’étude productif. Elles permettent de créer un espace de travail parfait et, entre autres, de réduire les risques de fatigue oculaire. Cependant, les lampes que vous choisissez ne sont pas toutes égales.

Pourquoi une lampe est-elle si importante ?

  • Les personnes qui utilisent un ordinateur pendant de longues périodes sans éclairage adéquat peuvent souffrir de fatigue oculaire. Cela peut entraîner une vision floue, des maux de tête, des yeux secs, des douleurs aux épaules et au cou.
  • Un bon système d’éclairage peut stimuler votre productivité ! La lumière vive, semblable à celle du jour, peut nous faire sentir plus vifs et éveillés, tandis que la lumière tamisée nous rend plus paisibles.
  • La disposition de l’éclairage est essentielle à la conception générale et à l’atmosphère du bureau.
  • Si votre lieu de travail est situé dans un espace ouvert (par exemple, un open space), un bon système d’éclairage de bureau vous permettra de travailler efficacement sans déranger les autres personnes à proximité.

Principaux conseils pour choisir la bonne lampe

Voici quelques conseils pour que votre sélection soit parfaite et corresponde parfaitement à vos besoins.

1. La luminosité de la lampe

Une lumière de haute qualité est essentielle. Les aspects que vous devez prendre en considération sont l’IRC, les lumens et la température de la source lumineuse. L’IRC (indice de rendu des couleurs) est une mesure du réalisme des couleurs sous une source lumineuse particulière. Une LED dont l’IRC se situe entre 85 et 100 est le choix le plus approprié. Les lumens des LED sont la même chose que les watts pour les anciens modèles de lampes. Pour en savoir plus sur les lumens, nous avons trouvé un site web qui explique ce sujet de manière simple : cliquez ici. La température de couleur d’une lampe est généralement décrite comme froide ou chaude. Pour une lampe de bureau à LED, la température recommandée se situe entre 2700 et 4500K. La lampe sera ainsi adaptée au niveau de concentration et sera confortable.

Lire plus :   Ce qu’il ne faut pas oublier avant de partir en camping

2 – Une lampe réglable

Les lampes de bureau réglables ne sont pas indispensables, mais elles peuvent faciliter leur utilisation et leur confort d’utilisation. Les lampes qui s’inclinent avec un bras pivotant ou orientable ainsi qu’une hauteur permettent à l’utilisateur de placer le faisceau là où il est le plus nécessaire et de réduire l’éblouissement.

3. La bonne taille

L’espace des bureaux pour travailler est limité, et la lampe de bureau ne doit pas prendre trop de place. Elle ne doit cependant pas être trop petite, ce qui la rendrait moins efficace. Si l’espace dans lequel vous travaillez est minuscule et que l’espace est petit, la lampe avec une base plus petite est la meilleure solution. Vous pouvez également envisager une lampe de bureau avec pince (adaptée aux bureaux qui ont un plateau) qui vous permettra de libérer de l’espace supplémentaire pour votre bureau. Si le bureau que vous utilisez est énorme, il est essentiel que l’éclairage soit suffisamment grand pour atteindre l’endroit où vous en avez besoin et ne pas créer d’espaces sombres. La lampe à bras pivotant doit pouvoir couvrir la totalité de votre bureau.

4. Trouvez la bonne adresse

L’emplacement de la lampe sur votre bureau peut faire une différence évidente dans la qualité de la lumière qu’elle procure. Pour avoir plus de chances d’éviter les ombres, placez la lampe à gauche si vous êtes droitier, et à droite si vous êtes gaucher. Si vous avez un appareil électronique ou un ordinateur portable sur votre bureau, placez la lampe de manière à ce qu’elle éclaire le bureau ainsi que le clavier sans créer de reflets.

Lire plus :   Est-il possible de refuser la mutuelle obligatoire de son entreprise ?

Autres points à retenir

1 – La lumière ambiante

L’un des éléments les plus importants à prendre en compte est la quantité de lumière dont vous avez besoin sur votre lieu de travail.

Déterminez d’où provient la source de lumière (s’il y en a une). Il est recommandé de placer le bureau parallèlement aux fenêtres, ce qui vous permettra de profiter de la lumière sans éblouir votre ordinateur portable ou vos yeux. Si la lumière naturelle n’est pas disponible, assurez-vous qu’il y a suffisamment d’éclairage par le haut qui est similaire à la lumière naturelle, mais faites attention à l’éblouissement.

Tenez compte des zones d’ombre sur votre bureau, car ce sont ces zones qui doivent être éclairées par l’éclairage.

2 – La lampe comprend

Les lampes de bureau dotées d’un variateur d’intensité qui peut être contrôlé manuellement ou automatiquement peuvent être une excellente méthode pour contrôler la quantité de lumière requise. Par exemple, l’après-midi, vous n’aurez peut-être pas besoin d’allumer la lumière à fond, mais la nuit, vous aurez peut-être besoin de plus de lumière pour pouvoir voir clairement.

3. Le style et le design de la lampe

Une fois que vous avez décidé du type d’éclairage qui vous convient, il est maintenant temps de sélectionner le design de la lampe de table qui conviendra le mieux à votre style et à la décoration de votre bureau. Si vous recherchez des couleurs vives, une finition chromée tendance, un style moderne ou traditionnel, il existe de nombreux modèles parmi lesquels vous pouvez choisir dans les magasins spécialisés ou en ligne. C’est à vous de choisir celui qui correspond le mieux à vos préférences.

Lire plus :   Mode homme : comment incorporer plus de couleur dans les tenues professionnelles ?