Lorsque l’hiver approche et que les températures commencent à baisser, c’est généralement à ce moment-là que nous commençons à penser aux options de chauffage dont nous disposons pour les mois d’hiver. Si vous êtes intéressé par le chauffage au bois, il y a quelques éléments importants à prendre en compte pour choisir le bon bois pour votre cheminée.

Choisir le meilleur bois n’est pas aussi simple que d’aller au magasin de bois local, d’acheter l’article le moins cher et de le mettre sur le poêle pour observer ce qui se passe. Le type de bois de chauffage que vous choisissez d’utiliser aura un impact considérable sur l’efficacité de votre cheminée, sa longévité et, surtout, sa sécurité. Si vous suivez notre guide pour choisir le bois de chauffage le mieux adapté à votre cheminée, vous serez prêt à tirer le meilleur parti de votre source de chauffage.

Les propriétés du bois de chauffage

Le bois est un matériau naturel, ce qui signifie qu’il est soumis aux changements causés par l’environnement. Le type de bois, son âge et les conditions météorologiques peuvent tous affecter les performances de votre poêle à bois.

Le choix entre bois dur et bois tendre

Les deux principaux types de bois disponibles sont le bois tendre et le bois dur. Elles font référence au nombre de cellules d’eau dans le bois et non à la qualité du bois. La chose la plus importante à garder à l’esprit est que la plupart des bois tendres brûlent plus rapidement que lesbois durs à haute densité et que leurs flammes sont plus puissantes et plus vives. Mais les bois durs dégagent plus de chaleur car ils brûlent plus vite et sont plus uniformément répartis, ce qui donne une chaleur plus durable.

Les bûches ont un pouvoir calorifique.

La quantité de chaleur produite par la combustion du bois est appelée  » chaleur disponible  » et se mesure en kilojoules pour chaque gramme de bois. Le bois libère plus d’énergie que le bois tendre en raison de sa densité. Il est toutefois important de se rappeler que les huiles présentes dans certains bois résineux peuvent augmenter le rendement énergétique de certaines espèces, mais seulement pendant une courte période. Selon le type de bois que vous choisissez, vous n’obtiendrez peut-être pas la même quantité de chaleur.

Lire plus :   L’hiver arrive : faites réviser votre système de chauffage !

Le taux d’humidité des bûches

Les arbres sont des êtres vivants. Comme toutes les créatures vivantes, ils sont principalement composés d’eau. La coupe fraîche d’un arbre peut être une éponge qui a été trempée dans l’eau. Avant que le bois ne soit utilisé pour chauffer votre maison, il doit être correctement et complètement séché. Il est difficile, voire presque impossible, d’allumer votre poêle ou votre cheminée avec du bois dit « vert » (c’est-à-dire fraîchement coupé) et, après sa combustion, il ne libère qu’environ 40 % de l’énergie que pourrait fournir une bûche correctement séchée. Idéalement, le bois de chauffage doit être séché à un taux d’humidité de 10 à 20 % pour obtenirles meilleures performances. Vous pouvez déterminer la teneur en humidité du bois à l’aide d’un humidimètre pour bois.

Pour obtenir le meilleur rendement de votre bois, il faut le fendre, le couper et le stocker dans un endroit sec et climatisé pendant six à douze mois avant de l’utiliser. La meilleure méthode pour faire sécher votre bois de chauffage est d’utiliser un abri à bois extérieur. Si vous cherchez plus d’informations à ce sujet, nous avons trouvé un excellent site Web qui explique la valeur de ce produit et fournit toutes les explications nécessaires (installation, utilisation, coût, etc.) Cliquez ici pour en savoir plus. Cliquez ici

CONSEIL : Lorsque vous achetez du bois, ne pensez pas qu’il a été correctement séché. Si vous n’êtes pas sûr, demandez au vendeur pendant combien de temps le bois a été séché ou examinez-le vous-même à l’aide d’un humidimètre. Si vous n’êtes pas sûr, vous devez prévoir un temps de séchage supplémentaire.

Lire plus :   C’est quoi une pinata ? Comment en fabriquer une ?

L’allumage du bois pour le feu

L’allumage est un signe de la facilité avec laquelle on peut allumer le morceau de bois de chauffage. Le bois de faible densité brûle plus facilement que le bois de forte densité. Les bois ayant une grande quantité de molécules instables dans leur structure, comme les conifères, peuvent brûler et s’enflammer plus facilement que ceux qui ont des composés chimiques moins volatils. Plus le bois est sec, moins il a tendance à s’enflammer !

Quel est le meilleur type de bois de chauffage ?

Cela dépend fortement du bois disponible dans votre région. Le bois idéal à utiliser varie d’une région à l’autre en fonction de la disponibilité du bois. Il existe de petits producteurs qui peuvent vous fournir du bois de chauffage, similaire à celui que vous trouverez dans les grands magasins spécialisés. Voici les différentes sortes de bois qui sont très efficaces sur le plan énergétique :

  • Chêne
  • Frêne
  • Hêtre