Blog du bien etre - Le blog de Terre et Sens ---- détail du site

Nom du site: Blog du bien etre - Le blog de Terre et Sens
Ajouté le : 2007-05-23
Dans la catégorie : Santé & bien-être

Description : Blog bien être. Articles et astuces santé. Le blog de la boutique terre et sens commente l'actualité concernant l'environnement et les produits biologiques. Vous y trouverez des petits trucs naturels pour entretenir votre maison de façon naturelle...

Visitez le site Avis sur Blog du bien etre - Le blog de Terre et Sens (0) : Voir les avis   |   Donnez votre avis

les news sur Blog du bien etre - Le blog de Terre et Sens

Notre blog a changé
Nous vous informons que notre blog a évolué et a changé d'adresse : www.terre-et-sens.fr/prestablog.phpNous avons souhaité conserver les anciens articles mais notre design ayant changé et n'ayant pu appliquer ce dernier à l'ancien blog l'aspect en est un peu moins agréable. Nous nous en escusons.Le contenu reste tout de même inchangé.  Nous vous proposons donc de vous retrouver directement sur www.terre-et-sens.fr 
Les épices : (2ème partie) Genièvre et Romarin
Notre blog a changé d'adresse, retrouvez nous sur notre nouvelle adresse de notre blog Terre & Sens vous propose les huiles essentielles bio de genevrier et de romarin. Au travers de cet article nous vous proposons de découvrir un autre aspect de ces plantes. Le genievre :Toutes les parties de la plante sont employées en thérapeutique : Le bois, riche en résine et en essence aromatique voisine de la térébenthine, est un diurétique et un sudorifique excellent. Les aiguilles jouissent des mêmes propriétés et leur décoction est préconisée contre les douleurs rhumatismales, les maux de reins et la névrite. A l'extérieur, elles sont utilisées sous forme de bains et de compresses contre les troubles circulatoires, les douleurs arthritiques, névritiques et musculaires.Les fruits, improprement nommés baies ou grains de genièvre, sont riches en sucre, en résine et en huile essentielle d'odeur aromatique agréable. Outre cela, ils renferment du mucilage, du tanin, quelques acides organiques et de nombreux sels minéraux.Leur application s'étend à plusieurs domaines de la médecine, de l'art culinaire et de l'art tout court.De couleur vert glauque à la fin de la première année de leur formation, ils ne mûrissent qu'au cours de l'été suivant et deviennent ces petits fruits globuleux de couleur bleu-noirâtre, recouverts d'une poussière blanche extrêmement ténue.L'emploi du genièvre comme condiment : très en honneur chez les populations montagnardes, il confère aux viandes fumées, au gibier, aux sauces, à la choucroute et aux légumes, son parfum agréable et tonique. Romarin : Anciennement et de nos jours encore dans certaines contrées, la fleur était utilisée sous le nom de fleur d'anthos en infusions antispasmodiques et calmantes, contre les coliques intestinales, les douleurs de la menstruation et les troubles cardiaques d'origine nerveuse. On obtient d'ailleurs les mêmes résultats avec les feuilles, à condition d'en faire une infusion très faible. A dose plus forte, ces feuilles sont préconisées pour leurs propriétés cholagogues, diurétiques et toniques, vertus facilement explicables par la présence d'une essence aromatique riche en terpène, en pinène, en camphre et en bornéol. Sans oublier les vertus diurétiques, antirhumatismales, cardiotoniques et emménagogues du romarin. Pour plus de précision, voyons de quelle manière on l'utilisera de préférence en divers cas donnés : Le vin de romarin peut se préparer de diverses manières, la plus simple est de faire macérer dans un litre de bon vin blanc, (à boire avec modération) 50 à 60 grammes de feuilles de romarin séchées ou de préférence 200 g. de feuilles fraîches. On peut selon ses goûts, remplacer le vin blanc par du malaga ou du marsala. Après 10 à 15 jours de macération, filtrer afin d'obtenir une liqueur cristalline. En plus de son action digestive, calmante et antispasmodique, ce vin — surtout s'il est à base de vin blanc — est un diurétique remarquable, à recommander en cas de rétention d'urine et d'hydropisie (oedème). Dose : 3 à 4 fois par jour un verrede 7cl, à prendre entre les repas ( attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé)  En plus de son huile essentielle et de ses nombreux composants aromatiques, la feuille de romarin élabore un tanin, ainsi que divers sels minéraux qui eux aussi, ont un rôle à jouer dans l'action pharmacodynamique de cette drogue que l'on dit simple. A l'usage interne, le romarin est employé sous forme d'infusion, de vin ou de teinture-mère, en cas de paresse du foie, d'atonie digestive, de faiblesse résultant d'une maladie ou de surmenage ; il est recommandé dans le traitement des cholécystites, de la congestion hépatique, de la jaunisse et de la cirrhose.
Les épices : (1ère partie)
Notre blog a changé d'adresse, retrouvez nous sur notre nouvelle adresse : blog  D'où vient le mot Epice :Selon Alain Tessier ethnobotaniste,  c'est à la parution de l'ouvrage "Le voyage de Charlemagne", vers 1150, que le mot Espice est apparu. Il vient du latin species signifiant espèces. Au début du Moyen-âge, le mot "espice" qualifiait tous les aliments qui achevaient traditionnellement un repas, tels que les confitures sèches, les dragées ou les fruits confits. Plus tard, il désigna aussi les aromates et même les drogues d'origines végétales ainsi que tous les ingrédients accompagnant les mets pour en modifier la saveur.Aujourd'hui, les noms et les usages de ces compagnons végétaux sont souvent confondus. Le mot épice définit : "tout organe végétal ou produit directement dérivé, aromatique, souvent tropical servant à l'assaisonnement des mets". Tandis que le mot Aromate désigne : un produit étranger à un aliment destiné à modifier l'arôme de cet aliment par son propre arôme.  Leur rôle :Les épices jouent plus sur la saveur des aliments alors que les aromates jouent sur l'olfaction. Mais épices, aromates et condiments interviennent dans la flaveur. Ce mot étant défini : "comme un ensemble complexe de propriétés à la fois olfactives, sapides et chimiques perceptibles au cours de la dégustation".   Les épices, les aromates et quelquefois les condiments jouent également un rôle essentiel dans la conservation des aliments. Beaucoup de ces végétaux exercent une action antibactérienne et antioxydante neutralisant le rancissement.  Saviez vous que :  Le poivre : Des travaux ont montré qu'il augmentait la sécrétion du suc pancréatique, ce qui lui donne une action digestive certaine sur les hydrates de carbone et les graisses. Le  Poivre possède toujours ses propriétés fébrifuges, toniques et tonifiantes. on utilise encore le Poivre  noir pulvérisé   pour   saupoudrer des cataplasmes rubéfiants. Son action stimulante sur les sécrétions bronchiques a été reconnue. On conseillait une préparation faite avec 3 g de Poivre long concassé, infusé dans 150 g d'eau bouillante, et parfumée avec 50 g de sirop de Menthe. La cannelle : La cannelle est la plus ancienne épice mentionnée dans les papyrus égyptiens. En ces temps et civilisations, elle entrait dans la composition des parfums dont on imbibait les bandelettes des momies pour l’embaumement des morts.Les vertus médicinales de la Cannelle sont nombreuses et reconnues : elle stimule les voies respiratoires et digestives. Ses essences étaient utilisées pour combattre rhumes et maux de gorge. La cannelle est une épice et plante médicinale très prisée et utilisée depuis des siècles. La cannelle est une plante très riche en huile essentielle qui aide lors de divers troubles digestifs et qui est également très utilisée en cosmétique et dans divers produits dentaires pour le goût et l'effet antibactérien conféré au produit. (voir article sur l'huile essentielle de cannelle)  Découvrez l'huile essentielle de cannelle : HE cannelle
Le curcuma
Notre blog a changé d'adresse, retrouvez nous sur notre nouvelle adresse : blog  Le curcuma (Curcuma longa) est une plante herbacée rhizomateuse vivace de la famille des Zingibéracées originaire du sud de l'Asie. Parfois appelée safran des Indes ou safran péyi dans nos dom, Il est largement cultivé en Inde.   On utilise le rhizome cru en jus ou en tisane. On l’utilise aussi séché et réduit en poudre comme épice et il entre couramment dans les mélanges d'épices de la cuisine indienne, en particulier le curry mais aussi le mukhavas (mélange indien de graines pris en fin de repas pour favoriser la digestion), le colombo antillais, le ras-el-hanout du Maghreb. Il est très utilisé également dans la cuisine réunionnaise. En huile essentielle : elle facilite la digestion et aide a la réduction de la production de gaz intestinaux certains lui prêtent des propriété antiparasitaire et antifongiques (elle est active contre les Trichophytons) Alliée à certaines autres essences comme le thym elle a de fortes propriétés antiparasitaires et d’antibactérienne. En complément alimentaire les turmérones contenues dans le curcuma induisent une reaction de l’organisme face au stress responsable du vieillissement prématuré et aident a lutter contre l’excès de sébum capillaire (pellicules) Sa saveur est poivrée et très aromatique. Le curcuma est aussi largement utilisé dans les cuisines thaïe et cambodgienne, dans la confection des currys, en particulier du célèbre amok, mais aussi de divers condiments. Au Cambodge, il entre dans la composition de diverses boulettes, dont les boulettes de porc aux épices  Le curcuma est utilisé comme médicament traditionnel pour le traitement des maladies de peaux, en particulier en Inde et dans l'île Maurice dans le traitement de la gale.  Il est utilisé depuis très longtemps comme anti-inflammatoire par la médecine ayurvédique indienne.  L’ajout de la pipérine de poivre (contre indiqué dans certains traitements) n’est pas utile avec le jus de curcuma contrairement à la poudre de curcuma séché.
Récupérer des Fruits et Légumes un peu défréchis
Notre blog a changé d'adresse, retrouvez nous sur notre nouvelle adresse : blog  Quelques petits conseils et astuces pour profiter plus longtemps de vos fruits et légumes et éviter ainsi le gaspillage. La saladeVotre salade a un aspect flétri; vous pouvez la raviver en la laissant tremper 45 minutes dans de l'eau (fraiche si possible) aditionnée d'un morceau de sucre.D'une manière générale pour rafraîchir vos légumes faites-les tremper 2 à 3 heures dans l'eau froide. Les vieilles carottesCe sont celles que l'on a oubliées au fond du bac à légumes et qui sont molles. On peut les rafraichir. Pour cela plongez-les dans une eau chaude contenant un morceau de sucre et quelques carottes bouillies. Les artichautsSi vous devez conserver vos artichauts, ne couper pas la tige qui supporte le fruit (fleur) et mettez-les comme un bouquet de fleurs dans un vase rempli d'eau. Les tomatesIl vous reste quelques belles tomates, c'est bientôt les vacances et vous ne pouvez pas les emporter.Faites les blanchir dans de l'eau bouillante, pelez-les, coupez-les en dés et metez-les au congélateur. Vous pourrez les ressortir une prochaine fois pour agrémenter vos pattes avec une sauce tomate. Les pommesDommage elles sont si bonnes, sucrées à point et pourtant elles commencent à se fripper. Ne les jeter pas, un passage dans l'eau bouillante leur redonnera une consistance plus agréable et vous retrouverez leur bonnes saveurs.Les dernières pommes achetées sont vraiment belles mais grosses; on voudrait bien n'en manger qu'une moitié et conserver l'autre moitié. Soit vous l'envelopper dans dans un film alimentaire pour la conserver au réfrigérateur soit vous la frotter avec du citron pour éviter qu'elles noircissent à l'air et retarder ainsi son oxydatation.Le jus de citron s'utilise aussi pour les autres fruits et légumes coupés. Le citronUn demi citron est encore intact; pour le conserver quelques jours enveloppez-le dans un film alimentaire et mettez-le au réfrigérateur. Les pommes de terreEn acheter en grosse quantité permet d'obtenir un meilleur prix; mais voilà même en les conservant dans un endroit sombre, celles qui n'ont pa été traitées finissent par germer. Soit on les dégerme régulièrement lorsqu'on en a vraiment beaucoup, soit on les conserve sous du papier journal avec deux ou trois pommes.  
Les vertus de la Chlorophylle
Notre blog a changé d'adresse, retrouvez nous sur notre nouvelle adresse : blog                                         Les vertus de la Chlorophylle                                                  selon Bio Néo** Ce que fait la chlorophylle sur notre organisme, elle :Alcalinise l'organisme (combat l'acidité)Aide à digérer des protéines au niveau de l’intestin (évite les carences du régime DUKAN et de tous les régimes protéinés)Renforce le système circulatoire et atténue les varicesAide à contrer l'anémie et les carences en magnésiumRégénère le sang d'une façon généraleAide à contrôler les troubles de la glycémieAugmente l’oxygénation des cellules Combat les germes, bactéries et désodorise (mauvaises odeurs corporelles, fécales et urinaires)Désintoxique l’organisme, principalement les intestins, le foie et les poumonsÉlimine les toxiques et métaux lourds (plus efficace que la chlorella)Diminue les problèmes de constipationA des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et antimicrobiennesEst un puissant antioxydantAide en cas de fatigueStimule le système immunitaireBloque les agents carcinogènes au niveau de la digestionEst un excellent tonique pour le système musculaire et cardiaqueDiminue l’hypertension Régularise les menstruations Stimule les fonctions glandulaires et des organesFavorise la guérison de la peau et des muqueuses (accélère la cicatrisation en interne par voie orale ou en externe)Soulage les symptômes de la cystite (infection urinaire)Prévient le cancer et les effets secondaires des chimiothérapiesPeut être utilisée en cas d’ulcère gastrique ou variqueuxAide dans le cas de pancréatitesRéduit l’acné, les rougeurs, le psoriasis et les problèmes de peauxRéduit le cholestérol   Références :École de Naturothérapie du QuébecLes travaux d'Ann Wigmore (Mars 4, 1909 - Février 16, 1994) Américaine, praticienne de santé holistiqueSmith & Sano - Chlorophyll: an experimental study of its water-soluble derivatives J. Lab.Med. 28-241-248. 194 (** http://www.chloro-phylle.fr/default.html)                                           Chlorophylla - Bionéo - chlorophylle 
La chlorophylle
La chlorophylleLes biens faits de la nature que l'on côtoie chaque jour sans trop souvent en y avoir conscience La structure de la cellule végétale est la réunion d'un ensemble de structures spécialisées formant le cytoplasme et chaque structure joue un rôle précis. L'une d'entre elles appelée Chloroplaste est une véritable usine qui utilise l'énergie solaire (lumière) pour la synthèse ou photosynthèse de molécules indispensables à leur développement. La photosynthèse est l’acte primordial de croissance chez les plantes, les algues et certaines bactéries. L'un des principaux composants du chloroplaste est la chlorophylle. C'est une molécule complexe qui utilise l'énergie portée par la lumière et l'eau pour lui permettre de transformer le gaz carbonique de l'air en carbone organique et rejeter de l'oxygène. La nuit, les plantes émettent un gaz rendant impossible la combustion d'une bougie. Il existe plusieurs formes (structure chimique) de chlorophylle différenciables selon leur origine. Parmi les autres propriétés, la chlorophylle présente la particularité d’absorber toutes les couleurs du spectre de la lumière visible sauf le vert. C'est la raison pour laquelle les feuilles des plantes nous apparaissent vertes. On parle alors du pigment vert des plantes.       Schéma structural de la cellule végétale (*)                    Schéma d’une cellule végétale selon wikipédia              (http://fr.wikipedia.org/wiki/Organites) le nucléole (1), l'espace du noyau (2) contenant les segments d'ADN codant les ARNr ribosomiques.les ribosomes (3), lieux de la synthèse des protéines à partir de l’ARNm messager synthétisé dans le noyau (2)les vésicules (4) de transport, formées par bourgeonnement du réticulum endoplasmique (5) ou de l’appareil de Golgi (6)la membrane plasmique et les composants du cytosquelette (7)le cytosol (11), partie liquide au pH neutre du cytoplasme (qui comprend aussi les organites)la paire de centrioles (13), enchâssées dans les microtubules endoplasmiques, présentes uniquement dans les cellules animales, l'ensemble forme le centrosome qui est toujours à proximité du noyau et intervient dans la division cellulairele protéasome (absent du schéma), complexe protéique responsable de la dégradation des protéines, véritable centre de recyclage des constituants cellulairesparfois un ou plusieurs flagelles (absents du schéma), constitués de filaments de microtubules du cytosquelette. Nous verrons dans un prochain article les vertus de la Chlorophyle. Terre & Sens propose des compléments alimentaires bio ou naturels.
Huile essentielle de Menthe Poivrée
Notre blog a changé d'adresse, retrouvez nous sur notre nouvelle adresse : blog  HE Menthe Poivrée - Mentha piperita - Digestion / Somnolence            Huile essentielle bio de menthe poivréeOrigine :La menthe poivrée est une plante vivace qui aime les sols argileux et calcaires. Elle se propage par stolons. Les feuilles sont recouvertes de gros poils sécréteurs arrondis dans lesquels s'accumulent les substances volatiles odorantes. L'huile essentielle qui en est tirée est responsable de l'odeur puissante caractéristique du menthol.  Le principe actif :De la feuille de menthe poivrée est extraite une huile essentielle constituée principalement de menthol, de menthone et d'autres monoterpènes et esters.  Propriétés principales et usages traditionnelles :Comme à toutes les menthes, la tradition lui attribue des propriétés aromatiques (toniques, fortifiantes) et des propriétés digestives (combattre les lourdeurs, les ballonnements, les gaz). Anesthésique et antalgiqueRafraîchissanteBactéricide, fongicideCalme les spasmes intestinauxAide à digérerEmpêche la montée de laitEfficace contre les nausées, le mal des transports et les migrainesStimule et rafraîchitSoulage aussi les douleurs (mal de tête occasionnel) et démangeaisonsA faible dose renforce la vigilance pendant la conduite Attention :Ne pas utiliser en dessous de 7 ansContre indiqué chez la femme enceinte Retour à l'accueil de la boutique  Retour à l'accueil du blog  

Autres sites de la catégorie Santé & bien-être de l'annuaire News clic :

Les Blogs Doctissimo
Un recueil de blogs, tous dédiés à la santé et au bien-être : de la sexualité à la grossesse, en passant par la nutrition et la psycho, sans oublier les rediffusions de DocTV.
Le Blog Santé
Les dernières actualités sur les thématiques santé, nutrition, psychologie, beauté, forme, sexualité.
Comme un camion
Conseils mode et beauté, pour nous, les hommes !
Recettes Végétariennes
"Blog consacré aux recettes végétariennes. Régulièrement nous ajoutons de nouvelles recettes végétariennes que vous pourrez tester et commenter. Partagez avec les internautes votre recette végétarienne.
Ioniseurs portables
Ampoules à spectre solaire complet, ampoule économique, ioniseur portable, économiseur de carburant, ampoules Sunny, produits tachyon, protection électromagnétisme, chauffage radiant. 75000 PARIS